DECEMBER 1968, THE COASTER ENARXIS GROUNDED IN THE BAY OF SAINT JEAN DE LUZ

LE NAUFRAGE DU ENARXIS

Le caboteur ENARXIS, pavillon grec, est arrivé à Bayonne le 10 décembre 1968 à 10h15 pour charger 1 100 tonnes de maïs au quai des silos de Maïsica. Il quitte le port le lundi 15 décembre à 10h35, cap sur Leith en Angleterre. Dans la soirée, alors qu'il fait route au nord, le navire est pris dans la tempête. Le commandant change le cap pour se mettre à l'abri dans la baie de Saint-Jean-de-Luz, où un autre petit cargo, le Vesta (pavillon hollandais), s'est mis au mouillage, attendant la fin du mauvais temps.

En franchissant la passe, le ENARXIS heurte la jeté de l'Artha, ce qui cause une voie d'eau sous la ligne de flottaison. C'est exactement au même endroit, que le 20 mars de la même année, le thonier EPERVIER de Saint-Jean-de-Luz, avait fait naufrage, après être tombé en panne de moteur en entrant dans la baie. Le bateau de pêche s'était disloqué contre les rochers et malheureusement, 4 marins périrent noyés.

10 des 14 membres d'équipage de l'ENARXIS sont récupérés par un canot, mis à la mer par le Vesta. Le commandant du ENARXIS décide d'échouer son navire pour éviter le naufrage.

Dans les semaines qui suivent, le déchargement du mais est réalisé avec l'aide d'une grue et de camions spécialisés. La coque est réparée et l'opération de renflouage commence. Le propriétaire grec du navire a vendu le ENARXIS à un chantier de démolition espagnol. C'est donc avec l'aide du remorqueur espagnol Brioso de Santander que le renflouage est réalisé le 20 janvier 1969. Le petit cargo est remorqué jusqu'à Bilbao pour être démantelé.

THE WRECKAGE OF THE ENARXIS

The coaster ENARXIS, Greek flag, arrived in Bayonne on December 10, 1968 at 10:15 am to load 1100 tons of maize, at to the dock of Maïsica silos. She leaves the port on Monday, December 15 at 10:35, heading for Leith in England. In the evening, while she is en route to the north, the ship is caught in a storm. The master changed the heading to take shelter in the bay of Saint-Jean-de-Luz, where another small freighter, the VESTA (Dutch flag), is at anchor, waiting for the end of the gale.

Crossing the entrance of the bay, the ENARXIS hits the Artha dike, causing a hole under the waterline. It is exactly at this place, that on 20 March of the same year, the purse seiner EPERVIER from Saint-Jean-de-Luz, was wrecked after an engine failure as she was entering the bay. The fishing vessel was dislocated against the rocks and unfortunately, 4 sailors died during the shipwreck.

10 of the 14 crew members of the ENARXIS are recovered by a lifeboat, launched at sea by the VESTA. The master of greek coaster decides to beach his ship to avoid the shipwreck.

In the following weeks, the unloading of the corn is performed with the help of a crane and specialized trucks. The hull is repaired and the salvage operation of the vessel begins. The Greek ship owner sells the ENARXIS to a Spanish ship-breaking yard. So with the help of the Spanish tug Brioso, from Santander, the refloat operation is made on January 20, 1969. The small cargo ship is towed to Bilbao to be broken up.


The ENARXIS on the beach of Saint-Jean-de-Luz (Photo : Bertrand Moutard Collection)

The ENARXIS on the beach of Saint-Jean-de-Luz (Photo : Bertrand Moutard Collection)

Unloading operation (Photo : Collection Ph. Lauga - Sud-Ouest)

Unloading operation (Photo : Collection Ph. Lauga - Sud-Ouest)

The Enarxis is refloated (Photo : Collection Ph. Lauga - Sud-Ouest)

 

ENARXIS - General Cargo Ship - Built as JUNO in 1961 by Charles Hill & Son in Bristol, England - Length : 68 m - Beam : 10 m - GRT 969 - DWT 1332 - Renamed ENARXIS in 1967 -
Owned and managed by P. Callikis & Others, Piraeus - Flag : Greece - Broken up in Bilbao 22/1/1969 [Hierros E.Varela]